Voilà le moment d’une pause souvent attendue et bien méritée. Et si vous en profitiez pour allier les contraires et optimiser vos vacances.

Tout laisser, lâcher prise, ralentir et vous vider l’esprit… et en même temps Garder le cap, revitaliser votre énergie et anticiper une rentrée sereine et performante…

Pour cela, je vous propose la méthode BETA et 4 points d’attention :

Body – reconnecter votre corps: Nous faisons au quotidien l’expérience physique, biochimique de l’impact de l’anxiété, la tension, la surcharge de travail et le stress, ce qui amène notre système nerveux vers une réponse, un comportement automatique instinctif voire primitif et rarement efficace dans les relations et l’environnement de travail. L’antidote à expérimenter pour restaurer, revivifier notre comportement désiré et plus performant passe par des exercices de relaxation qui stimulent notre zone cérébrale parasympathique. Chaque corps est unique et a ses propres besoins et solutions, voici à titre d’exemples quelques options : lentes et profondes respirations conscientes, relâchement des muscles en commençant par la langue, les mâchoires, le visage et les épaules et jusqu’à la voute plantaire, enfin le corps comme un tout connecté au ciel et au centre de la terre et enfin un corps actif dont chaque membre peut choisir un mouvement. Comme les mains tenir un verre glacé et les pieds sauter dans l’eau.
Emotions: Notre cerveau dédié à la survie accorde naturellement une attention particulière aux émotions négatives capables de détecter les menaces réelles ou imaginaires. Elles s’accrochent comme avec une bande VELCRO alors que les émotions positives glissent souvent sans laisser de trace mémorable. Pour stimuler les émotions positives, vous devez les observer en conscience et dans le détail pour mieux les savourer et qu’elles restent associées à votre expérience de l’instant présent. Elles sont à regarder comme une goutte d’huile qu’on ferait tourner dans une poêle pour qu’elle imprègne tout le fond. En avant, pendant les vacances, collectionnez les gouttes d’huile précieuse de vos émotions positives.
Thoughts, considérer le style de vos pensées : Dans ce milieu de l’année, nos têtes sont surchargées de « tu dois » « tu devrais » ou de « il faut » « il faudrait ». C’est épuisant et toxique à long terme. Demandez vous à quel rythme vous avez ce genre de discours intérieur pour vous même ou extérieur pour ceux qui vous entourent. Et lorsque vous saurez combien de fois pour jour ces injonctions sont à l’oeuvre, vous pourrez aussi en mesurer l’intensité. Quel impact sur vous et sur les autres ? Depuis là vous pourrez choisir de meilleures options, en questionnant est-ce vrai? est-ce utile? est-ce urgent? Et si une meilleure option est disponible de l’utiliser et de sentir son apaisement sur votre ressenti et sur votre comportement. Après quelques temps, cela peut devenir une des bonnes pratique à rapporter dans votre contexte habituel.
Actions: “Ralentissez et faîtes en moins” dit Hanson. Cela laissera de la place à l’instant présent, une présence active à soi et aux autres pour plus de compassion sincère et de bienveillance dans chaque petit geste et choix. En faisant le cadeau de votre pleine attention dans les actions quotidiennes, tout votre être et votre entourage captera cette différence bénéfique et ouvrira un espace de découverte , de curiosité et de gratitude qui fera merveille à votre retour.

Nathalie Ducrot, ProOptim s’est inspirée des travaux de Rick Hanson, Ph.D, a neuropsychologist and author of Just One Thing: Developing a Buddha Brain One Simple Practice at a Time, suggested readers pay attention to their body, emotions, thoughts and actions.